Scan the QR Code
 Réfé­ren­tiel CAP Bou­lan­ger (le lien)

 – Com­pé­tences ter­mi­nales
Les Savoir-Faire
 - Capa­ci­tés C1 ⇒ Orga­ni­ser
 – Capa­ci­tés C2 ⇒ Réa­li­ser
 – Capa­ci­tés C3 ⇒ Contrô­ler
 – Capa­ci­tés C4 ⇒ Com­mu­ni­quer – Com­mer­cia­li­ser
Mise en rela­tion des Com­pé­tences et des Savoirs Asso­ciés
Les savoirs asso­ciés
S0 – La pro­duc­tion bio­lo­gique
 – S 0.1 – La filière bio­lo­gique
 – S 0.2 – La pro­duc­tion bio­lo­gique et le déve­lop­pe­ment durable
 – S 0.3 – La régle­men­ta­tion
 – S 0.4 – Les pro­duits de l’agriculture bio­lo­gique uti­li­sés en bou­lan­ge­rie pâtis­se­rie
 – S 0.5 – La pro­duc­tion du pain et des pâtis­se­ries bio­lo­giques
 – S 0.6 – La com­mer­cia­li­sa­tion des pro­duits bio de bou­lan­ge­rie pâtis­se­rie
S1 – La culture pro­fes­sion­nelle
 – S1.1 – L’histoire de la Bou­lan­ge­rie et son évo­lu­tion
 – S1.2 – La filière « blé, farine, pain »
 – S1.3 – L’environnement de tra­vail
 – S1.4 – Les appel­la­tions en Bou­lan­ge­rie
S2 – Les Matières Pre­mières
 – S2.1 – Les matières pre­mières de base
 – S2.2 – Les matières com­plé­men­taires
 – S2.3 – Les pro­duits uti­li­sés dans la réa­li­sa­tion des gar­ni­tures salées
 – S2.4 – Les ingré­dients et pro­duits d’addition
S3 – Les Tech­niques et le Maté­riel Pro­fes­sion­nel asso­cié
 – S3.1 – Les étapes de la pani­fi­ca­tion
 – S3.2 – La fabri­ca­tion des pains
 – S3.3 – La fer­men­ta­tion panaire
 – S3.4 – La fabri­ca­tion de la vien­noi­se­rie

Réfé­ren­tiel de Cer­ti­fi­ca­tion CAP Bou­lan­ger

Capa­ci­tés C1                                                                                Orga­ni­ser
Com­pé­tences ter­mi­nales
C1.1 Orga­ni­ser le ran­ge­ment des pro­duits récep­tion­nés
C1.2 Orga­ni­ser son tra­vail
C1.3 Effec­tuer les cal­culs néces­saires à la pro­duc­tion
Capa­ci­tés C2                                                                               Réa­li­ser
Com­pé­tences ter­mi­nales
C2.1 Peser, mesu­rer
C2.2 Orga­ni­ser son tra­vail
C2.3 Pré­pa­rer, fabri­quer
C2.4 Condi­tion­ner les pro­duits fabri­qués
C2.5 Appli­quer les mesures d’hygiène, de san­té et de sécu­ri­té des sala­riés
C2.6 Appli­quer les mesures d’hygiène et de sécu­ri­té ali­men­taire
C2.7 Res­pec­ter les direc­tives de la démarche envi­ron­ne­men­tale
C2.8 Dis­po­ser les pro­duits au maga­sin en col­la­bo­ra­tion avec le per­son­nel de vente
Capa­ci­tés C3                                                                               Contrô­ler
Com­pé­tences ter­mi­nales
C3.1 Contrô­ler la confor­mi­té quan­ti­ta­tive et qua­li­ta­tive lors de l’approvisionnement
C3.2 Contrô­ler les poids, quan­ti­tés et aspects visuels des pro­duits finis
Capa­ci­tés C4                          Com­mu­ni­quer – Com­mer­cia­li­ser
Com­pé­tences ter­mi­nales
C4.1 Rendre compte des non confor­mi­tés des pro­duits récep­tion­nés
C4.2 Trans­mettre un argu­men­taire sur le pro­duit au per­son­nel de vente
C4.3 Uti­li­ser un lan­gage appro­prié à la situa­tion
C4.4 Rendre compte des non confor­mi­tés et des dys­fonc­tion­ne­ments lors de la phase de pro­duc­tion

Retour haut de page

Les Savoir-Faire

Capa­ci­tés C1 ⇒                                                                                                   Orga­ni­ser
SAVOIR-FAIRE Condi­tions de réa­li­sa­tion
(on donne)
Cri­tères et indi­ca­teurs de per­for­mances
(on exige)
Com­pé­tences ter­mi­nales En situa­tion réelle ou simu­lée (matières d’œuvre, pro­duits, locaux, maté­riels…) Dans le res­pect des règles d’hygiène, de san­té et de sécu­ri­té
C1.1 :

Orga­ni­ser le ran­ge­ment des pro­duits récep­tion­né

  • Les consignes de ran­ge­ment
  • Les équi­pe­ments et maté­riels de ran­ge­ment et de sto­ckage
Les pro­duits sont ran­gés et sto­ckés dans des lieux appro­priés et dans le res­pect de la rota­tion des pro­duits
C1.2 :

Orga­ni­ser son tra­vail

  • Une com­mande
  • Les recettes
  • Un orga­ni­gramme de tra­vail
  • Le maté­riel adap­té
  • Des consignes sur le choix des matières pre­mières
  • Les matières pre­mières
Le poste de tra­vail est ordon­né, appro­vi­sion­né et mis en place confor­mé­ment :
– à la com­mande
– aux règles de sécu­ri­té
– aux règles d’hygiène
Fiches tech­niques conformes à la com­mande
Enchaî­ne­ment cohé­rent des tâches
C1.3 :

Effec­tuer les cal­culs néces­saires à la pro­duc­tion

Une com­mande
Fiches tech­niques de fabri­ca­tion
Locaux, maté­riels et équi­pe­ments
Bon d’économat
Per­ti­nence de l’utilisation des fiches tech­niques
Exac­ti­tude des cal­culs pro­fes­sion­nels

Retour haut de page

Capa­ci­tés C2 ⇒                                                                                                   Réa­li­ser

SAVOIR-FAIRE Condi­tions de réa­li­sa­tion
(on donne)
Cri­tères et indi­ca­teurs de per­for­mances
(on exige)
Com­pé­tences ter­mi­nales En situa­tion réelle ou simu­lée (matières d’œuvre, pro­duits, locaux, maté­riels…) Dans le res­pect des règles d’hygiène, de san­té et de sécu­ri­té
C2.1 :

Récep­tion­ner et sto­cker les mar­chan­dises d’une livrai­son

Locaux, maté­riels et équi­pe­ments à la récep­tion, au décon­di­tion­ne­ment, au sto­ckage
Bon de com­mande et bon de livrai­son
Docu­ment de tra­ça­bi­li­té
Fiches de stocks manuelles et/ou infor­ma­ti­sées
Res­pect de la confor­mi­té des pro­duits Iden­ti­fi­ca­tion des pro­duits et sto­ckage par caté­go­rie et par date Res­pect des consignes de recy­clage des embal­lages
C2.2 :

Peser, mesu­rer

Les matières pre­mières
Des consignes sur le choix des matières pre­mières
Une com­mande Les fiches tech­niques
Le maté­riel adap­té
Uti­li­sa­tion opti­mum du maté­riel (réglage, tare)

Exac­ti­tude des pesées et des mesures

C2.3 :

Pré­pa­rer, fabri­quer

Locaux, maté­riels, équi­pe­ments et matières pre­mières
Fiches tech­niques (recettes et dia­grammes d’organisation)
Com­mandes
 
Pré­pa­rer, fabri­quer : les Pains C2.3.1

Pains Cou­rants Fran­çais

Locaux, maté­riels, équi­pe­ments et matières pre­mières
Cahier des charges matières pre­mières
Fiches tech­niques (recettes et dia­grammes d’organisation)
Com­mandes :
Les pétris­sages :
Pétris­sage Inten­si­fié
Pétris­sage Amé­lio­ré
Auto­lyse
Les pré-fer­men­ta­tions :
Pâte fer­men­tée
Méthodes :
  • Non dif­fé­ré
  • Pousse lente
  • Pousse contrô­lée
C2.3.2 :

Pains de Tra­di­tion Fran­çaise

Les pétris­sages :
Pétris­sage Amé­lio­ré
Pétris­sage Vitesse Lente
Auto­lyse
Les pré-fer­men­ta­tions :
Pâte fer­men­tée
Poo­lish
Méthodes :
  • Non dif­fé­ré
  • Pousse lente
  • Poin­tage retar­dé au froid
C2.3.3 :

* Autres Pains

Pain de cam­pagne
Pain com­plet
Pain de mie
Pain vien­nois

* 1 seul de ces pains sera éva­lué à l’examen

Retour haut de page

Pré­pa­rer, fabri­quer Pré­pa­rer, fabri­quer :
les Vien­noi­se­ries
C2.3.2 :

Pâtes Levées Feuille­tées

Locaux, maté­riels, équi­pe­ments et matières pre­mières
Cahier des charges matières pre­mières
Fiches tech­niques (recettes et dia­grammes d’organisation)
Com­mandes :
Crois­sants
Pains au cho­co­lat
Pains aux rai­sins
(*) Pâte à Brioche Grosses pièces :
Brioche à tête
Cou­ronne
Nan­terre
Petites pièces :
Brioche à tête
Pâte à Pain au lait et / ou Pâte à Pain brio­ché Grosses pièces façon : Tresses
Petites pièces :
Navettes
Tresses
Ani­maux
(*) Gar­ni­ture Crème pâtis­sière

*) Vu en for­ma­tion mais ne sera pas éva­lué à l’examen Pra­tique

C2.3 3 :

Pré­pa­rer, fabri­quer : Pro­duits salés et Décors

* Sand­wichs et tar­tines Locaux, maté­riels, équi­pe­ments et matières pre­mières
Cahier des charges matières pre­mières
Fiches tech­niques (recettes et dia­grammes d’organisation)
Com­mandes
Prin­cipes d’élaboration, de com­po­si­tion et de pré­sen­ta­tion
* Décor Réa­li­sa­tion simple à par­tir de pâte morte :
Épis de blé
Fleurs, feuilles
Ecri­ture au cor­net

(*) Vu en for­ma­tion mais ne sera pas éva­lué à l’examen Pra­tique

Retour haut de page

C2.4 :

Condi­tion­ner les pro­duits fabri­qués

Locaux et maté­riels de condi­tion­ne­ment
Condi­tions de conser­va­tion
Règles de res­suage des pro­duits
Les pro­duits semi finis sont datés, fil­més et ran­gés dans lieux appro­priés
Les pro­duits finis sont ran­gés et entre­po­sés pour obte­nir de bonnes condi­tions de res­suage
C2.5 :

Appli­quer les mesures d’hygiène, de san­té et de sécu­ri­té des sala­riés

Le docu­ment unique
Pro­to­cole de net­toyage
Confor­mi­té à la régle­men­ta­tion en vigueur
C2.6 :

Appli­quer les mesures d’hygiène et de sécu­ri­té ali­men­taire

Le guide de bonnes pra­tiques
Plan de maî­trise sani­taire
Docu­ments de tra­ça­bi­li­té
C2.7 :

Res­pec­ter les direc­tives de la démarche envi­ron­ne­men­tale

Plan de maî­trise sani­taire
Fiches de poste
Règles de tri sélec­tif
Consignes de l’entreprise : fluides, éner­gies
Uti­li­sa­tion rai­son­née et conforme des éner­gies, des fluides et des pro­duits d’entretien
Res­pect des pro­to­coles de net­toyage et de dés­in­fec­tion
Res­pect des règles de recy­clage des embal­lages et de ges­tion des déchets
C2.8 :

Dis­po­ser les pro­duits au maga­sin en col­la­bo­ra­tion avec le per­son­nel de vente

Consignes internes à l’entreprise Res­pect des règles élé­men­taires de pré­sen­ta­tion

Retour haut de page

Capa­ci­tés C3                                                                                                   Contrô­ler
SAVOIR-FAIRE Condi­tions de réa­li­sa­tion
(on donne)
Cri­tères et indi­ca­teurs de per­for­mances
(on exige)
Com­pé­tences ter­mi­nales En situa­tion réelle ou simu­lée (matières d’œuvre, pro­duits, locaux, maté­riels…) Dans le res­pect des règles d’hygiène, de san­té et de sécu­ri­té
C3.1 :

Contrô­ler la confor­mi­té quan­ti­ta­tive et qua­li­ta­tive lors de l’approvisionnement

Locaux, maté­riels et équi­pe­ments à la récep­tion et au décon­di­tion­ne­ment
Bon de livrai­son Fiche de tra­ça­bi­li­té
Res­pect de la confor­mi­té de la livrai­son en quan­ti­té et qua­li­té (chaîne du froid, D.L.U.O.)
C3.2 :

Contrô­ler les poids, quan­ti­tés et aspects visuels des pro­duits finis

Com­mandes pro­duits finis (quantités)Produits finis
Fiches tech­niques de fabri­ca­tion Consignes internes à l’entreprise
Les quan­ti­tés pro­duites sont conformes à la com­mande Les défauts éven­tuels des pro­duits finis sont iden­ti­fiés

Retour haut de page

 Capa­ci­tés C4 ⇒                                   Com­mu­ni­quer – Com­mer­cia­li­ser
SAVOIR-FAIRE Condi­tions de réa­li­sa­tion
(on donne)
Cri­tères et indi­ca­teurs de per­for­mances
(on exige)
Com­pé­tences ter­mi­nales En situa­tion réelle ou simu­lée (matières d’œuvre, pro­duits, locaux, maté­riels…) Dans le res­pect des règles d’hygiène, de san­té et de sécu­ri­té
C4.1 :

Rendre compte des non confor­mi­tés des pro­duits récep­tion­nés

Bon de livrai­son
Fiche de tra­ça­bi­li­té
Des­crip­tion des ano­ma­lies consta­tées
C4.2 :

Trans­mettre un argu­men­taire sur le pro­duit au per­son­nel de vente

Fiche tech­nique
Fiche d’analyse sen­so­rielle
Pré­sen­ta­tion du pro­duit :
Com­po­si­tion
Asso­cia­tion (mets et pain)
Conser­va­tion
C4.3 :

Uti­li­ser un lan­gage appro­prié à la situa­tion

Contexte pro­fes­sion­nel
Orga­ni­gramme de l’entreprise
Situation(s) de com­mu­ni­ca­tion pro­fes­sion­nelle
Expres­sion claire, uti­li­sant un voca­bu­laire pro­fes­sion­nel adap­té
C4.4 :

Rendre compte des non confor­mi­tés et des dys­fonc­tion­ne­ments lors de la phase de pro­duc­tion

Contexte pro­fes­sion­nel
Fiches tech­niques
Docu­ment unique (manuel d’utilisation et de sécu­ri­té du maté­riel)
Uti­li­sa­tion d’un lan­gage adap­té (voca­bu­laire pro­fes­sion­nel) pour décrire les ano­ma­lies consta­tées

Retour haut de page

Retour haut de page

Les savoirs asso­ciés CAP Bou­lan­ger

S0S1S2S3 La Tech­no­lo­gie Pro­fes­sion­nelle

 S 0  La pro­duc­tion bio­lo­gique
  Connais­sances (notions, concepts) Limites de connais­sances
 S 0.1
- La filière bio­lo­gique
Qu’est-ce que l’agriculture bio­lo­gique ? Citer les grands prin­cipes de pro­duc­tion et de contrôle de l’agriculture bio­lo­gique
Savoir où trou­ver l’information
Les chiffres clés de la filière bio­lo­gique Donner les chiffres clés concer­nant : la pro­duc­tion, la trans­for­ma­tion et la consom­ma­tion de pro­duits bio­lo­giques
Les acteurs de la filière bio­lo­gique  Citer les acteurs de la filière : L’agence bio, l’institut natio­nal de l’origine et de la qua­li­té, le minis­tère char­gé de l’agriculture, les orga­ni­sa­tions pro­fes­sion­nelles et inter­pro­fes­sion­nelles… 
S 0.2
- La pro­duc­tion bio­lo­gique et le déve­lop­pe­ment durable
 Les notions de déve­lop­pe­ment durable   Citer l’influence de la pro­duc­tion bio­lo­gique sur la qua­li­té de l’eau, la bio­di­ver­si­té, l’emploi, la valo­ri­sa­tion des pro­duits de l’agriculture et le déve­lop­pe­ment local
S 0.3
- La régle­men­ta­tion
Produire et vendre des pro­duits bio­lo­giques  Citer les logos de la filière bio­lo­gique (fran­çais et euro­péen)
Les orga­nismes cer­ti­fi­ca­teurs  Connaitre le rôle des orga­nismes cer­ti­fi­ca­teurs
S 0.4
– Les pro­duits de l’agriculture bio­lo­gique uti­li­sés en bou­lan­ge­rie pâtis­se­rie
Les céréales bio­lo­giques  Connaitre les espèces et les varié­tés culti­vées
Les farines bio­lo­giques  Connaitre les par­ti­cu­la­ri­tés de la farine bio­lo­gique
Les levures bio­lo­giques  Connaitre le mode de fabri­ca­tion et la pré­sen­ta­tion com­mer­ciale de la levure bio­lo­gique
Les autres pro­duits bio­lo­giques  Citer d’autres pro­duits bio­lo­giques uti­li­sés en bou­lan­ge­rie pâtis­se­rie : le lait, la crème, le beurre, les œufs le sucre et les fruits
S 0.5
- La pro­duc­tion du pain et des pâtis­se­ries bio­lo­giques
Récep­tion­ner et sto­cker des matières pre­mières bio­lo­giques Connaitre les règles de sto­ckage des matières pre­mières bio­lo­giques
Confec­tion­ner des pro­duits de bou­lan­ge­rie et de pâtis­se­rie bio­lo­giques Connaitre les règles d’élaboration des pro­duits bio­lo­giques
Pani­fier de la farine bio­lo­gique Connaitre les règles d’élaboration des pro­duits bio­lo­giques
S 0.6
- La com­mer­cia­li­sa­tion des pro­duits bio de bou­lan­ge­rie pâtis­se­rie
Dispo­ser au maga­sin des pro­duits bio­lo­giques de bou­lan­ge­rie pâtis­se­rie Connaitre les règles concer­nant la vente de pro­duits bio­lo­giques dans une bou­lan­ge­rie pâtis­se­rie
Trans­mettre un argu­men­taire com­mer­cial Être capable de valo­ri­ser les pro­duits bio­lo­giques auprès du per­son­nel de vente

Retour haut de page

S1                    La culture pro­fes­sion­nelle
S1.1     L’histoire de la Bou­lan­ge­rie et son évo­lu­tion
S1.1.1 :
Le Pain et la Bou­lan­ge­rie : d’hier à aujourd’hui
  • Le pain : des ori­gines à nos jours
  • Les évo­lu­tions du métier de Bou­lan­ger
Repé­rer les grandes étapes de l’histoire du pain
Citer les prin­ci­pales évo­lu­tions du métier de Bou­lan­ger
S1.1.2 :
L’évolution des pro­duits de Bou­lan­ge­rie
  • Les pro­duits de pani­fi­ca­tion et de vien­noi­se­rie pro­po­sés à la vente
  • La res­tau­ra­tion Bou­lan­gère
Citer quelques exemples illus­trant l’évolution de la gamme et de la qua­li­té des pro­duits de Bou­lan­ge­rie en lien avec les besoins des consom­ma­teurs
S1.1.3 :
Le déve­lop­pe­ment
durable
  • Envi­ron­ne­men­tal (ges­tion des matières pre­mières, des déchets et des fluides)
Iden­ti­fier des actions mises en œuvre dans l’entreprise en faveur du déve­lop­pe­ment durable

Retour haut de page

S1.2         La filière « blé, farine, pain »
S1.2.1 :
Les acteurs de la
filière
  • Les céréa­liers
  • Les meu­niers
  • Les dif­fé­rents types d’entreprise et leurs struc­tures : Bou­lan­ge­ries, chaînes fran­chi­sées, ter­mi­naux de cuis­son (indus­triels de la pani­fi­ca­tion) et GMS
Repé­rer le rôle et la place de chaque acteur de la filière
Carac­té­ri­ser les dif­fé­rents types d’entreprise (lieux d’implantation, clien­tèle, dif­fé­rents postes dans l’entreprise, enseigne)

Retour haut de page

S1.3         L’environnement de tra­vail
S1.3.1 :
Le voca­bu­laire
pro­fes­sion­nel
  • Les termes pro­fes­sion­nels asso­ciés aux maté­riels et outillages, aux ges­tuelles et aux tech­niques
Employer les termes appro­priés en fonc­tion de la situa­tion pro­fes­sion­nelle
S1.3.2 :
La tenue pro­fes­sion­nelle
  • Iden­ti­fi­ca­tion et appar­te­nance au métier
  • Pro­tec­tion, sécu­ri­té et hygiène pen­dant le tra­vail
Citer les élé­ments de la tenue pro­fes­sion­nelle devant être employée en Bou­lan­ge­rie
Justi­fier leurs uti­li­tés
S1.3.3 :
L’aménagement de l’espace de tra­vail et de sto­ckage
  • Le labo­ra­toire de Bou­lan­ge­rie et les zones de sto­ckage
Citer les dif­fé­rentes zones de tra­vail et de sto­ckage Illus­trer le prin­cipe de la marche en avant

Retour haut de page

S1.4         Les appel­la­tions en Bou­lan­ge­rie
S1.4.1 :
Les appel­la­tions
offi­cielles rele­vant des
textes régle­men­taires
et du code des usages
  • Pain mai­son ou appel­la­tion « Bou­lan­ge­rie »
  • Pain cou­rant Fran­çais
  • Pain de Tra­di­tion Fran­çaise
  • Pain com­plet
  • Pain de cam­pagne
  • Vien­noi­se­rie Mai­son
Défi­nir les dif­fé­rentes appel­la­tions régle­men­taires
Citer les carac­té­ris­tiques d’une vien­noi­se­rie Mai­son

Retour haut de page

S2                     Les matières pre­mières
 S2.1               Les matières pre­mières de base
S2.1.1 :
Tra­ça­bi­li­té et sécu­ri­té
ali­men­taire
  • Cahier des charges des pro­duits de Bou­lan­ge­rie
  • Docu­ments de tra­ça­bi­li­té
Expli­quer l’intérêt de la mise en place du cahier des charges des pro­duits de Bou­lan­ge­rie
Expli­quer le rôle des docu­ments de tra­ça­bi­li­té
S2.1.2 :
Le Blé
Ori­gine de la farine :
Le grain de blé
  • Compo­si­tion et espèces
  • La trans­for­ma­tion du grain en farine
Citer les com­po­sants du grain de blé avec leur pour­cen­tage.
Préci­ser l’utilisation du blé dur et du blé tendre
Indi­quer les dif­fé­rentes étapes de la mou­ture
S2.1.3 :
La farine
Com­po­si­tion et qua­li­té de la farine 
  • L’ami­don,
  • Les pro­téines
  • Taux d’humidité
  • Les matières miné­rales
  • Quali­tés plas­tiques

Les dif­fé­rentes farines de blé 

  • Les dif­fé­rentes appel­la­tions légales : Farine ordi­naire, farine de Tra­di­tion et farine de gruau
  • Notions de tra­ça­bi­li­té

Clas­si­fi­ca­tions des farines de blé 

  • Les appel­la­tions légales : types 45, 55, 65, 80, 110 et 150

Dosages et tests 

  • Le taux de cendres
  • Le Pékar
  • La teneur en eau
  • Le test de pani­fi­ca­tion

Une autre farine 

  • La farine de seigle
Nommer les prin­ci­paux com­po­sants de la farine et indi­quer leurs pour­cen­tages (ami­don, taux d’humidité, pro­téines)
Iden­ti­fier les com­po­sants influen­çant les qua­li­tés plas­tiques des pâtes.
Citer la défi­ni­tion de l’appellation : «Farine de Tra­di­tion«
Citer les dif­fé­rentes uti­li­sa­tions pos­sibles des farines de blé uti­li­sées en Bou­lan­ge­rie / Pâtis­se­rie
Expli­quer la dif­fé­rence de com­po­si­tion entre 2 types de farine
Citer l’intérêt d’une des ana­lyses
Expli­quer les dif­fé­rences entre une farine de seigle et une farine de blé
S2.14 :
L’eau
  • Rôles en pani­fi­ca­tion
Expli­quer les rôles de l’eau en pani­fi­ca­tion
S2.1.5 :
Le sel
  • Rôles, pro­prié­tés, dosages
Expli­quez les rôles du sel en pani­fi­ca­tion
Défi­nir un dosage appro­prié en fonc­tion d’une fabri­ca­tion et des recom­man­da­tions nutri­tion­nelles
S2.1.6 :
La levure
  • Rôles en pani­fi­ca­tion
  • Diffé­rents types de levure (pres­sée, liquide, sèche)
  • Conser­va­tion (carac­té­ris­tique d’une levure fraîche)
Défi­nir les rôles de la levure en pani­fi­ca­tion
Citer les dif­fé­rents types de levure, leur conser­va­tion et leur uti­li­sa­tion appro­priée
S2.1.7 :
Le sucre
  • Les dif­fé­rents types de sucres et leurs ori­gines : bet­te­rave ou canne à sucre
  • Rôle en vien­noi­se­rie
Citer 4 dif­fé­rents types de sucre uti­li­sés en Bou­lan­ge­riePréci­ser le rôle du sucre (semoule, cris­tal) dans une pâte de vien­noi­se­rie
S2.1.8 :
Le lait
  • Les prin­ci­pales formes de com­mer­cia­li­sa­tion du lait : teneur en matière grasse et trai­te­ment de conser­va­tion (liquide UHT et poudre)
  • Rôle en vien­noi­se­rie
Préci­ser le rôle du lait dans une pâte de vien­noi­se­rie

Retour haut de page

 S2.2           Les matières com­plé­men­taires
S2.2.1 :
Les matières grasses
La crème :
  • Les dif­fé­rents types selon l’usage, la quan­ti­té de matières grasses, la régle­men­ta­tion

Le beurre :

  • Les dif­fé­rents types selon l’usage, la quan­ti­té de matières grasses, la régle­men­ta­tion

La mar­ga­rine :

  • Compo­si­tion
  • Les dif­fé­rentes mar­ga­rines
Indi­quer le rôle des dif­fé­rentes matières grasses dans une pâte
S2.2.2 :
Les œufs et les ovo­pro­duits
Les œufs :
  • Cons­ti­tu­tion, fraî­cheur et conser­va­tion
  • Les pré­cau­tions d’usage

Les ovo­pro­duits :

  • Les dif­fé­rentes caté­go­ries
  • Avan­tages et incon­vé­nients
  • Règles d’utilisation
Citer les dif­fé­rentes par­ties de l’œuf
Préci­ser le rôle des œufs dans une pâte.
Déga­ger les avan­tages et les incon­vé­nients des ovo­pro­duits

Retour haut de page

 S2.3            Les pro­duits uti­li­sés dans la réa­li­sa­tion des gar­ni­tures salées
S2.3.1 :
Pro­duits frais d’origine ani­male et végé­tale
Condi­tions d’utilisation et de conser­va­tion des pro­duits employés dans la réa­li­sa­tion des pré­pa­ra­tions salées Citer et jus­ti­fier les pré­cau­tions d’emploi d’un pro­duit prêt à uti­li­ser
Citer les règles de conser­va­tion des pro­duits d’origine ani­male
Citer au moins deux pro­duits prêt à uti­li­ser ain­si que leurs modes de conser­va­tion
S2.3.2 :
Pro­duits surgelés,sous vide, en conserve
S2.3.3 :
Les sauces

Retour haut de page

 S2.4           Les ingré­dients et pro­duits d’addition
S2.4.1 :
Les pro­duits cor­rec­teurs
Les dif­fé­rentes caté­go­ries uti­li­sées en pani­fi­ca­tion (régle­men­ta­tion) :
  • Addi­tif : acide ascor­bique
  • Adju­vants : glu­ten, farine de fève, farine de soja, farine de malt, levure désac­ti­vée
  • Auxi­liaire tech­no­lo­gique : amy­lases fon­giques
Citer et pré­ci­ser le rôle en pani­fi­ca­tion des prin­ci­paux pro­duits cor­rec­teurs

Retour haut de page

 S3                    Les tech­niques et le maté­riel pro­fes­sion­nel asso­cié
S3.1           Les étapes de la pani­fi­ca­tion
S3.1.1 :
Les docu­ments d’organisation
  • Les cal­culs pro­fes­sion­nels
  • Les recettes et pro­cé­dés de fabri­ca­tion
  • L’organigramme de tra­vail
À par­tir d’une com­mande :

Complé­ter une fiche tech­nique

S3.1.2 :
Le pétris­sage
La for­ma­tion de la pâte :
  • Le fra­sage
  • L’étirage, souf­flage

Actions cor­rec­tives :

  • L’autolyse
  • Le bas­si­nage
  • Le contre fra­sage

Les méthodes de pétris­sages :

  • Pétris­sage à vitesse lente
  • Pétris­sage amé­lio­ré
  • Pétris­sage inten­si­fié

La tem­pé­ra­ture de la pâte (tem­pé­ra­ture de base)Les dif­fé­rentes pâtes obte­nues

Sto­ckage et mélange :

  • Silos à farine
  • Refroi­dis­seur d’eau
  • Balance
  • Pétrins
Défi­nir les dif­fé­rentes phases du pétris­sage
Expli­quer le rôle du bas­si­nage
Préci­ser l’incidence de la consis­tance et pro­po­ser des cor­rec­tions
Défi­nir l’incidence d’un type de pétris­sage sur le pro­duit
Expli­quer l’incidence de la tem­pé­ra­ture d’une pâte et pro­po­ser des cor­rec­tions
Expli­quer le rôle et l’utilisation des équi­pe­ments 
S3.1.3 :
Du pesage au
façon­nage
Mani­pu­la­tions manuelles ou méca­niques

Pesage, divi­sion, mise en forme, bou­lage et façon­nage.

Maté­riels

  • Divi­seuse hydrau­lique
  • Peseuse volu­mé­trique
  • Balan­celle
  • Repose pâtons
  • Façon­neuse
Expli­quer les influences de la méthode de pesage et de façon­nage sur la pâte et les pains
Préci­ser les avan­tages et les incon­vé­nients de la méca­ni­sa­tion
Expli­quer le rôle et l’utilisation des équi­pe­ments
S3.1.4 :
Qua­li­tés et défauts
des pâtes
  • Carac­té­ris­tiques d’une pâte de qua­li­té
  • Les prin­ci­paux défauts
    • Carac­té­ris­tiques
    • Causes
    • Actions cor­rec­tives
Carac­té­ri­ser une pâte de qua­li­té Iden­ti­fier les défauts sui­vants :
– excès de force
– manque de force
– pâte trop ferme
– pâte trop douce
- pâte croû­tée
S3.1.5 :
La cuis­son
Pré­pa­ra­tion à la cuis­son 
  • La sca­ri­fi­ca­tion
  • La buée
  • L’enfour­ne­ment
  • Program­ma­tion de la tem­pé­ra­ture
  • Dérou­le­ment de la cuis­son
  • Gestion de la durée
  • Défour­ne­ment

L’après cuis­son 

  • Ressuage
  • Conser­va­tion et ras­sis­se­ment
  • Les fours 
    • Les fours à soles,
    • Les fours ven­ti­lés,
    • les fours à cha­riot
Expli­quer les rôles de la sca­ri­fi­ca­tion et de la buée
Orga­ni­ser le tapis d’enfournement en fonc­tion de la pro­duc­tion
Choi­sir la tem­pé­ra­ture de cuis­son en fonc­tion des pro­duits
Expli­quer l’évolution de la pâte pen­dant la cuis­son
Expli­quer l’évolution du pain après la cuis­son
Citer les avan­tages et incon­vé­nients des dif­fé­rents types de fours
S3.1.6 :
Qua­li­tés et défauts
des pains
  • Carac­té­ris­tiques d’un pain de qua­li­té
  • Les prin­ci­paux défauts
    • Carac­té­ris­tiques
    • Causes
    • Actions cor­rec­tives
Carac­té­ri­ser un pain de qua­li­té Iden­ti­fier les défauts sui­vants :
 – Pain plat- Pain clo­qué
 – Pain cin­tré
 – Pain fer­ré
 – Croûte terne

Retour haut de page

 S3.2             La fabri­ca­tion des pains
S3.2.1 :
Les dif­fé­rents types
de pain
  • Pain cou­rant Fran­çais
  • Pain de tra­di­tion Fran­çaise
  • Pain de cam­pagne
  • Pain com­plet
  • Pain de mie
  • Pain vien­nois
Citer les matières pre­mières uti­li­sées pour cha­cun des pains
Indi­quer les étapes de fabri­ca­tion de ces pains
Citer les règles élé­men­taires de pré­sen­ta­tion

Retour haut de page

 S3.3          La fer­men­ta­tion panaire
S3.3.1 :
Les étapes de la
fer­men­ta­tion
Défi­ni­tion et rôles de la fer­men­ta­tion panaire

Poin­tage en masse :

  • Rôle
  • Durée

Détente :

  • Rôle
  • Durée

L’apprêt :

  • Choix des sup­ports
  • Durée
  • Précau­tion d’usage
Défi­nir le rôle de la fer­men­ta­tion panaire
Repé­rer et carac­té­ri­ser les dif­fé­rentes étapes de la fer­men­ta­tion
Expli­quer la rela­tion entre les dif­fé­rents fac­teurs influen­çant la fer­men­ta­tion :
– Tem­pé­ra­ture
– Durée
– Agent de fer­men­ta­tion
S3.3.2 :
Les méthodes de
fer­men­ta­tion
  • Le direct

Les pré-fer­men­ta­tions :

  • La pâte fer­men­tée
  • La fer­men­ta­tion sur poo­lish
  • La fer­men­ta­tion au levain (dur et liquide)
Choi­sir une méthode de fer­men­ta­tion à uti­li­ser pour un pro­duit don­né
S3.3.3 :
Les tech­niques de
fer­men­ta­tion dif­fé­rée
  • Le poin­tage retar­dé
  • La pousse lente
  • La pousse avec blo­cage
Expli­quer les dif­fé­rentes tech­niques de fer­men­ta­tion dif­fé­rée et leurs inci­dences sur l’organisation de la pro­duc­tion

Retour haut de page

 S3.4          La fabri­ca­tion de la vien­noi­se­rie
S3.4.1 :
Pâte levée et levée
feuille­tée
Recettes et tech­niques de fabri­ca­tion
  • Pain au lait, Pain brio­ché et Brioche
  • Crois­sants, pains au cho­co­lat et pains aux rai­sins

Maté­riel :

  • Bat­teurs
  • Lami­noir
  • Armoires de fer­men­ta­tion
  • Chambre froide posi­tive
  • Sur­gé­la­teur et conser­va­teur
Citer les matières pre­mières uti­li­sées pour cha­cune des pâtes
Indi­quer les étapes de fabri­ca­tion des vien­noi­se­ries
Expli­quer le rôle et l’utilisation des équi­pe­ments

Retour haut de page